background img

Album de la semaine : EP II – Carpenter Brut (2013)

5935

On parle de temps en temps d’électro sur Jack3.5mm. Pas souvent, uniquement quand il s’agit de qualité. Et pour le coup, on ne pouvait simplement pas occulter cet EP, sorti il y a 2 semaines, et qui nous avait fait baver avec un teaser bien sympa. En amateur de musique qui se respecte, j’ai donc jeté une oreille à cet EP sur Spotify. Rapidement au début, mais en fait cet EP m’a vite accroché.

Déjà Carpenter Brut, c’est quoi, c’est qui ? J’en dirai très peu, seulement qu’il s’agit d’un seul mec, de _____. On notera également que le premier EP avait déjà bien fait parlé de lui, puisque j’ai encore souvenir que le clip du morceau Le Perv passait beaucoup dans ma timeline Twitter. J’avais moi-même bien aimé ce premier EP, mais… y’avait un mais.

Donc ce deuxième EP, il a quoi de spécial ? Pour le présenter vite fait, on pourrait le classer directement à côté de l’album 1986 de Kavinsky. Les sonorités sont proches, le tempo sur certains morceaux est équivalent et l’ambiance 80’s est bien là, c’est indéniable. Mais on va arrêter la comparaison ici. Si le 1986 de Kavinsky est bien sympa, il lui manque une histoire, une profondeur (ça fait danser, c’est cool, mais voilà). Cet EP II de Carpenter Brut apporte ce côté supplémentaire. Concrètement, pour placer le décor : on a l’impression d’avoir mélangé une B.O. de borne d’arcade des 80’s genre Double Dragon avec un des meilleurs films de Jean-Claude Van Damme (pensez Bloodsports ou Kickboxer). Saupoudrez tout ça de black métal underground, et vous y êtes.

Qu’est-ce que ça donne ? Un premier morceau Roller Mobster, qui est une sorte de gros rouleau compresseur en mode Cuir Moustache, avec la maîtrise, le goût musical en plus et un groove certain. Un tube. Ensuite, Meet Matt Stryker, deuxième tube de l’EP, avec un riff accrocheur et un petit solo de guitare parfaitement dosé / placé. Pour aller vite, je finirai sur Looking For Tracy Tzu, et là, vous enterrez proprement Kavinsky et vous vous êtes trouvé votre nouvelle idole électro.

Petit plus : en écoute gratuite sur le bandcamp du groupe et, une fois séduit, déboursez 5€ pour cet EP (perso, c’est mon meilleur investissement de l’année je pense).


Article Tags: ·
58
http://www.enguerranweiss.fr

Enguerran a aidé Pierre à lancer Jack 3.5mm et y contribue régulièrement, en publiant des chroniques d'albums, du test de matos et gère toute la machinerie du site. A côté de ça, il est designer et développeur web indépendant.

Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *