background img
AKG K404

Test AKG K404 : qualité et prix pour un casque ultra-nomade

6733

Test casque audio AKG K404Entre les écouteurs et le casque, il est parfois difficile de choisir : l’un se range facilement, mais le son est rarement appréciable, et l’autre propose l’inverse… Pour ceux qui sont dans cette problématique, AKG a sorti le K404 : un casque fermé ultra-nomade qui peut se ranger (presque) partout. Autre avantages incontestable, ce casque est proposé à un prix très bas : plus ou moins 30€ selon le revendeur. Donc au prix d’une paire d’écouteurs, vous avez le son d’un casque. C’est en tout cas ce que prétend AKG.

Caractéristiques techniques

  • Système : Dynamique, supra-auriculaire
  • Design : Conception fermée
  • Plage de fréquences : 15Hz à 23kHz
  • Impédance nominale : 32 ohms
  • Sensibilité : 120 dB
  • Connexion : Mini jack stéréo 3,5mm
  • Poids : 75g
  • Prix : Environ 30 euros

Esthétique

Ce n’est pas le point fort de ce casque. L’aspect général est très sobre, voir simpliste, du fait de l’arceau composé de 2 bandes de métal sans revêtement, ce qui aurait pu être appréciable. De même, les écouteurs en forme de tambours ne séduiront pas tout le monde. Par contre la finition extérieure de ces derniers est plutôt réussie : le cerclage en plastique noir avec le logo AKG, plaqué par dessus une maille beige est du meilleur effet.

Robustesse

Bien que je n’en prenne pas extrêmement soin, ce casque semble assez résistant pour l’usage qui lui est destiné : suivre partout son porteur sur les oreilles, dans sa poche, ou encore dans un sac. Le casque dispose d’une petite housse pour le ranger. Pour des situations plus exceptionnelles, je doute qu’il résiste longtemps : l’arceau peut se tordre sans trop de problèmes, les rotules semble se fatiguer assez vite, il ne vaut mieux pas trop forcer dessus.

Confort

Test de casque audio AKG k404Point à prendre en compte, il s’agit d’un casque supra-auriculaire : il est posé sur les oreilles, pas autour. Ce n’est pas dérangeant, ceci dit, vu que l’arceau serre pas mal la tête, on se sent vite écrasé par ce casque. Autre point à prendre en compte : l’arceau. Très simple ne veut pas dire très bien : il se dérègle tout le temps (pas de cran pour conserver sa taille de tour de tête), et les glissières de réglages arrachent les cheveux. Pas top donc, de ce côté là…

Qualité d’écoute

Posé sur les oreilles, on sent tout de suite l’isolation sonore procuré par ce casque. Assez forte, les bruits ambiants sont coupés, et nous permet d’écouter de la musique sans avoir à pousser trop notre lecteur, même dans les endroits assez bruyants (rue, métro, etc…). Autre point à prendre en compte, ce casque met l’accent sur les basses. En effet, AKG plaçant ce produit en concurrence directe avec les écouteurs, ils placent la richesse des basses comme un argument par rapport aux écouteurs. De ce fait, on constate une très nette bosse dans les bas mediums et basses, tout en restant assez clair dans les haut-médiums / aigus, au détriment des médiums. Le ressenti de cette égalisation en V est, sur certains morceaux, assez important. Idem, la forte teneur en basse de ce casque a tendance à rendre l’écoute un peu brouillonne sur des morceaux rock / métal : les guitares et basses se confondent et on ne ressent que peu de profondeur dans l’ensemble. En revanche, ce casque s’en sort très bien sur des morceaux electro, genre Minitel Rose, Justice, Daft Punk, etc…

Tests d’écoute

 

She’s Lost – Minitel Rose (Atlantique – 2010)

Atlantique - Minitel Rose

Fichier source : Mp3 320kbp/s

Source : Ordinateur

Plages de synthés, beats, bass synthé, je me disais bien que ça devrait aller à ce casque vu la dénaturation qu’il propose. Ça n’a pas manqué : les basses sont précises, les fuzz et plages de synthés se découpent parfaitement. Peu de profondeur de son, l’ensemble est assez frontal : le casque envoie des basses, mais garde une bonne clarté.

Note : 17/20

 

Sun of Nothing – Between the Buried and Me (Colors – 2007)

Fichier source : Mp3 320kbp/s

Source : Ordinateur

On change de registre : un groupe que je suis depuis presque une dizaine d’années, métal progressif, assez technique. Un son d’ensemble assez stérile, hi-fi, qui convient parfaitement à ce casque, on distingue parfaitement chaque instrument, chaque nuances. La profondeur n’est par contre pas au rendez-vous et les basses, notamment sur la grosse caisse de la batterie ressortent un peu trop.

Le morceau enchaîne des phases de blasts, des références directes à l’univers de Mike Patton, et des interludes jazz / musique latine, on s’y retrouve toujours parfaitement. Ce n’était pourtant pas gagné.

Note : 15/20

Roundabout – Yes (Fragile – 1972)

Yes Fragile

Fichier source : Mp3 320kbp/s

Source : Ordinateur

Classique du rock prog, l’album Fragile de Yes est l’occasion de tester ce casque sur un morceau avec un son plus « acoustique ». Chaque instrument se distingue nettement dans l’espace, l’ensemble est plutôt équilibré, on ressent moins la bosse dans les basses que propose ce casque.

Toutefois, on a quelque fois l’impression que l’ensemble des instruments couvre la voix, se chevauchent les uns les autres.

Note : 16/20

 

Conclusion

Challenge réussi pour AKG : proposer un casque, avec un format comparable à des écouteurs, la qualité de son en plus. En effet, pour son prix, cet AKG K404 est un très bon produit pour une utilisation purement nomade : bonne isolation et un son plus que correct pour son prix (~30€), pour un encombrement minimum. Un allié de choix pour le métro, RER, bus, train, enfin, dès que vous avez un trajet à faire quoi. Seuls points négatifs : la fragilité de l’ensemble (arceau qui se tord facilement, rotule en plastique qui ne tiendront pas très longtemps, revêtements des coussinets qui se déchire facilement), un confort qui laisse à désirer sur la durée (sensation d’écrasement, arceau qui arrache les cheveux, etc…).

En bref : un bon casque, même très bon pour sa gamme de prix.

Note globale : 16/20

 

Entre les écouteurs et le casque, il est parfois difficile de choisir : l'un se range facilement, mais le son est rarement appréciable, et l'autre propose l'inverse... Pour ceux qui sont dans cette problématique, AKG a sorti le K404 : un casque fermé ultra-nomade qui peut se ranger (presque) partout. Autre avantages incontestable, ce casque est proposé à un prix très bas : plus ou moins 30€ selon le revendeur. Donc au prix d'une paire d'écouteurs, vous avez le son d'un casque. C'est en tout cas ce que prétend AKG. Caractéristiques techniques Système : Dynamique, supra-auriculaire Design : Conception fermée Plage de fréquences : 15Hz à 23kHz Impédance nominale : 32 ohms Sensibilité : 120 dB Connexion : Mini jack stéréo 3,5mm Poids : 75g Prix : Environ 30 euros Esthétique Ce n'est pas le point fort de ce casque. L'aspect général est très sobre, voir simpliste, du fait de l'arceau composé de 2 bandes de métal sans revêtement, ce qui aurait pu être appréciable. De même, les écouteurs en forme de tambours ne séduiront pas tout le monde. Par contre la finition extérieure de ces derniers est plutôt réussie : le cerclage en plastique noir avec le logo AKG, plaqué par dessus une maille beige est du meilleur effet. Robustesse Bien que je n'en prenne pas extrêmement soin, ce casque semble assez résistant pour l'usage qui lui est destiné : suivre partout son porteur sur les oreilles, dans sa poche, ou encore dans un sac. Le casque dispose d'une petite housse pour le ranger. Pour des situations plus exceptionnelles, je doute qu'il résiste longtemps : l'arceau peut se tordre sans trop de problèmes, les rotules semble se fatiguer assez vite, il ne vaut mieux pas trop forcer dessus. Confort Point à prendre en compte, il s'agit d'un casque supra-auriculaire : il est posé sur les oreilles, pas autour. Ce n'est pas dérangeant, ceci dit, vu que l'arceau serre pas mal la tête, on se sent vite écrasé par ce casque. Autre point à prendre en compte : l'arceau. Très simple ne veut pas dire très bien : il se dérègle tout le temps (pas de cran pour conserver sa taille de tour de tête), et les glissières de réglages arrachent les cheveux. Pas top donc, de ce côté là... Qualité d'écoute Posé sur les oreilles, on sent tout de suite l’isolation sonore procuré par ce casque. Assez forte, les bruits ambiants sont coupés, et nous permet d'écouter de la musique sans avoir à pousser trop notre lecteur, même dans les endroits assez bruyants (rue, métro, etc...). Autre point à prendre en compte, ce casque met l'accent sur les basses. En effet, AKG plaçant ce produit en concurrence directe avec les écouteurs, ils placent la richesse des basses comme un argument par rapport aux écouteurs. De ce fait, on constate une très nette bosse dans les bas mediums et basses, tout en restant assez clair dans les haut-médiums / aigus, au détriment des médiums. Le ressenti de cette égalisation en…

L'avis de Jack 3.5mm sur l'AKG K404

Esthétique - 70%
Confort - 75%
Robustesse - 60%
Qualité audio - 80%

71%

Correct

Challenge réussi pour AKG : proposer un casque, avec un format comparable à des écouteurs, la qualité de son en plus. En effet, pour son prix, cet AKG K404 est un très bon produit pour une utilisation purement nomade : bonne isolation et un son plus que correct pour son prix (~30€), pour un encombrement minimum. Un allié de choix pour le métro, RER, bus, train, enfin, dès que vous avez un trajet à faire quoi. Seuls points négatifs : la fragilité de l'ensemble (arceau qui se tord facilement, rotule en plastique qui ne tiendront pas très longtemps, revêtements des coussinets qui se déchire facilement), un confort qui laisse à désirer sur la durée (sensation d'écrasement, arceau qui arrache les cheveux, etc...). En bref : un bon casque, même très bon pour sa gamme de prix.

User Rating: No Ratings Yet !
71

Article Tags: ·
57
http://www.enguerranweiss.fr

Enguerran a aidé Pierre à lancer Jack 3.5mm et y contribue régulièrement, en publiant des chroniques d'albums, du test de matos et gère toute la machinerie du site. A côté de ça, il est designer et développeur web indépendant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *