background img

Trouver un billet pour le Hellfest 2022

1400

Après l’annonce de l’ajout de Metallica au line-up 2022, les places déjà chères du Hellfest sont devenues encore plus chères. Au delà du prix à la vente fixe, je parle surtout du prix à la revente entre particuliers. Si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur, voilà nos astuces pour s’assurer un pass pour l’édition 2022 en évitant les arnaques et les tarifs abusifs.

L’offre et la demande

Pourquoi c’est aussi cher ? Beaucoup de concerts, des infrastructures, du personnel (même si une grosse majorité des bras qui bossent sur le site sont bénévoles, mais on y reviendra une autre fois), ça se paye. Par exemple, pour une tête d’affiche comme Metallica, le Hellfest aurait raqué 3 millions d’€.

À partir de là, la demande a explosée. Si la demande explose, le prix explose. Le festival affichant complet (puisque les places ont été prises parfois dès 2019 pour l’année 2020), ça vient encore augmenter l’offre. Ç’a été également le cas pour les accréditations média, si vous voulez tout savoir (ce qui explique un communiqué maladroit – vraisemblablement croulant sous les demandes d’accréditations – et la grogne qui a suivi).

S’il n’y a plus de places, qu’est-ce que ça peut faire ? Beaucoup revendent leurs places, pour des raisons vraiment d’ordre pratique (je n’ai pas identifié d’autres cas, même si on peut toujours compter sur un peu de revendeurs profitant de cette explosion des prix – ce qu’on appelle les scalpers).

1. Éviter les arnaques

Première étape, il faut identifier les sites de revente où vous pourrez trouver une place. Tout le problème de ces pass vient du fait qu’ils sont nominatifs. Pour avoir un pass valide, il faut donc qu’il soit à votre nom. Ce qui exclu certaines plateformes :

  1. eBay : le leader des enchères en ligne. Pas mal de pass à trouver sur eBay, à moins de 500€ pour une semaine. Par contre, vous n’avez aucune garantie que le billet soit un vrai et aucune garantie de pouvoir le mettre à votre nom.
  2. Leboncoin : rien sur leboncoin. Je pense qu’il y a eu une demande de l’équipe du Hellfest pour éviter ce genre d’annonces. Et ça n’a pas dû déranger leboncoin, qui s’évite beaucoup de problèmes d’arnaque par la même occasion.
  3. Viagogo : tout est dans le nom du site. Là, grosses arnaques en vue. Les pass à la semaine sont affichés entre 800 et 1600€, sans garantie.

2. Ticketswap

Ticketswap est le site recommandé par le Hellfest pour revendre / acheter des pass. Ils sont vérifiés et renommés pour la revente. Même en sachant ça, c’est loin d’être gagné…

Quelques liens pour accéder directement aux pass semaines :

Première méthode : les notifications d’app

C’est la première étape qu’on vous recommande : installez l’app mobile, et activez les notifications qui vous intéressent pour ces 2 événements. C’est rassurant, la première chose qu’on constate, c’est qu’il y a de la revente régulièrement, les tarifs ne dépassent pas les 320€.

Mais le souci, c’est que dès que vous cliquez sur la notif, dès son apparition, la place est indiquée comme étant en train d’être achetée par quelqu’un d’autre.

Deuxième méthode : l’autorefresh sur le site

Une méthode bien connue de ceux qui lorgnent sur des PS5 ou xBox ces dernières années : l’autorefresh. Comme son nom l’indique, il s’agit de rafraîchir la page souhaitée dans le navigateur, toutes les X secondes. Pourquoi préférer l’autorefresh aux notifs d’app ?

En fait, sans rentrer dans la technique, il faut se dire que les personnes abonnées aux notifs push sont dans une liste. Plus cette liste est grosse, plus il faut de temps pour la traiter. Pour les notifs push, pour les envoyer, il faut passer par un serveur tiers (APN pour Apple, un autre pour Android). Donc Ticketswap envoie tout ça à ces serveurs tiers, et ces serveurs traitent la file d’attente. Tout ça se passe très vite, mais entre un ajout sur Ticketswap et une notif push sur votre mobile, il peut se passer plusieurs secondes. Concernant un rafraichissement de page, on aura l’info au moment où la page est rafraichie, ce qui peut faire gagner quelques précieuses secondes.

Pour ça, plusieurs solutions :

  • à la main : ça peut le faire, mais c’est pas de l’autorefresh 🙂
  • une extension navigateur : Easy auto refresh, pour Chrome ou Tab auto refresh sur Firefox. Ces extensions, une fois activées, vous permettront de rafraîchir automatiquement la page. À partir de là, plus qu’à attendre, les yeux sur l’écran.
  • une autre méthode maison, pour les plus débrouillards, dont on parlera plus bas

À noter que Ticketswap indique que certains horaires sont plus sujets à la revente de tickets de concerts d’occasion (ils disent après 17h, en semaine). Franchement, je ne sais pas si c’est généralisable.

Dernière méthode : un programme custom

Voyant à quel point c’était compliqué, on s’est fait un programme maison pour être prévenu au plus tôt. Pour les plus débrouillards, voilà comment ça marche :

  • Ticketswap expose une API, on peut l’utiliser pour voir les infos concernant un événement sur https://api.ticketswap.com/graphql/public/batch
  • On lance une requête toutes les 5 secondes sur cette URL
  • S’il y a une ou plusieurs places, j’ouvre le navigateur, ou un nouvel onglet s’il est déjà ouvert, vers la page pour acheter un pass
Bon, c’est pas miraculeux non plus, il faut attendre que quelqu’un se décide à refourguer sa place…

Concrètement, c’est la même chose que ce qu’on pourrait avoir avec de l’autorefresh, c’est juste plus pratique dans mon cas. Pour ceux que ça peut intéresser, voici une archive contenant le code (les instructions sont à l’intérieur, c’est du Node) :

Hésitez pas si vous avez des retours à nous communiquer sur ces méthodes, si vous avez une astuce qui a marché, il y aura certainement d’autres personnes qui seront preneur.


68

Enguerran a aidé Pierre à lancer Jack 3.5mm et y contribue régulièrement, en publiant des chroniques d'albums, du test de matos et gère toute la machinerie du site. A côté de ça, il est designer et développeur web indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.