background img
Test casque Grado GS1000

Test Grado GS1000 : le plaisir d’écoute avant tout !

1432

Le Grado GS 1000 est un casque haute fidélité sorti il y a plus d’une dizaine d’années et réédité à plusieurs reprises (GS1000 puis GS1000i et GS1000e aujourd’hui). Initialement, il s’agissait du 2ème casque le plus haut de gamme de la marque après le PS1000 qui arborait une finition métallique. A sa sortie, Le GS1000 faisait clairement partie des 3 ou 4 meilleurs casques du marché en matière de qualité musicale.

La marque Grado

Grado est une entreprise américaine familiale basée à Brooklyn. Lancée en 1953, elle est depuis toujours spécialisée dans la fabrication de casques et de cellules phono pour platine vinyle.Tous ces produits sont faits à la main et assemblés dans leur usine aux Etats Unis, c’est assez rare pour le signaler.

Finition et design

J’ai toujours été un grand fan de Grado, posséder un des modèles haut de gamme de la marque a longtemps été un rêve pour moi, j’ai d’ailleurs en premier lieu acheté le modèle SR80 plus accessible (retrouver le test du Grado SR80 ici) avant de le remplacer par son grand frère le GS1000. 

Les transducteurs du modèle Grado GS1000 affichent une belle coque en bois

Au niveau design, les casques n’ont pas évolué d’un iota, depuis leur lancement. On peut le caractériser de rustique ou d’indémodable, c’est comme on préfère. Dans tous les cas, nous sommes clairement à contre-courant de ce qu’il se fait actuellement dans cette gamme de prix avec des modèles très luxueux que l’on peut retrouver chez Focal, Audio Technica ou encore Sennheiser.

Chez Grado, tous les casques sont fait de la même manière : deux transducteurs attachés avec 2 tiges métaliques à un arceau en cuir, des cables noirs bien épais et un jack 6,5mm, rien de plus. Les seuls éléments visuels qui vont changer sont les matériaux des transducteurs (plastique pour l’entrée de gamme, bois pour le haut de gamme) et la taille des mousses. Pour le GS1000, nous sommes en présence des plus gros modèles de mousses (G Cushiom) mais la matière reste la même du SR60 au PS1000.

Le design ne plaira pas à tout le monde, il peut même clairement rebuter, mais l’objet en lui même est très rétro et dégage quelque chose de particulier, un petit peu comme une voiture ancienne de style 🙂

Confort

Comme nous l’avons vu précédemment, le design est sobre et rustique et son confort suit cette tendance, à savoir qu’il est très spartiate ! C’est clairement le point faible des casques de la marque !

Pour moi, les casques audio se sont véritablement démocratisés ces dernières années, les gens qui auparavant ne l’envisageaient même pas dépensent des centaines d’euros pour s’équiper. Tout le monde ou presque dans le métro possède un casque audio sans fil (désolé je plaide coupable avec mon Bose QC35). On est d’accord, les casques Grado ne sont pas des casques nomades, mais nous sommes en droit d’être un minimum exigeant sur ce point même à son domicile.

En effet, le GS1000 se fait rarement oublier à cause de plusieurs aspects : son énorme cable tout d’abord, mais aussi son poids assez important. Que dire des mousses qui grattent (lol). D’ailleurs au niveau des mousses, comme vous pouvez le voir sur les photos, celles-ci ont pris un bon coup de vieux et mériteraient d’être changées.

Mousses G Cushiom du GS1000

Bref, c’est clairement un élément à prendre en compte si vous voulez vous équiper, il ne plaira pas à tout le monde sur cet aspect et c’est bien dommage puisque l’objectif d’un casque haute fidélité est avant tout de se faire oublier pour laisser place à la musique…

Le Grado GS1000, c’est comme une voiture ancienne de style, c’est très classe mais pas du tout confortable pour enchainer les kilomètres.

Pierre, Jack 3.5mm

Qualité d’écoute

Voilà l’élément dans lesquels les casques Grado vont exceller, c’est dans leur capacité à rendre l’écoute vivante. Vous allez vous surprendre à taper du pied et à hocher la tête sur vos morceaux préférés.

Disons le tout de suite, même si le GS1000 est un modèle facile à “driver” il vous faudra un équipement à sa hauteur pour pouvoir réellement en profiter. Exit le compte Spotify et la prise jack de votre PC et place à l’ampli casque et aux fichiers en qualité CD.

Nous sommes très loin des casques analytics (coucou Seinnheiser), ultra neutres qui vont vous parler de spectre d’écoute et cie. L’ADN de la marque c’est le plaisir d’écoute et là Grado réussi à cocher toutes les cases. Cela fait clairement longtemps que je n’avais pas écouté mon casque, c’est ce test qui me l’a fait ressortir et quel pied ! Il y a du rythme, c’est dynamique, bref on ne s’ennuie pas et ça fait un bien fou !

Le GS1000, de par sa conception, va vous obliger à prendre un moment dédié pour son écoute et mettra la musique au premier plan !

Pierre, Jack3,5mm

Si nous voulons entrer dans la technique, il faut savoir que le GS1000 est un casque ouvert comme tous les modèles de la marque ce qui le rend totalement inapte à l’écoute en communauté (oubliez l’open space ou le canapé si votre ami(e) est à côté). Toutefois, sa spatialisation est assez dingue, personnellement je n’ai jamais eu un tel coup coeur alors que j’ai déjà testé de l’AKG, du Hifiman, de l’Audeze ou encore du Sennheiser…

C’est une expérience ultime et c’est indéniablement un casque à mettre sur la tête et à essayer si vous voulez vous équiper.

Mon avis 

Comme nous avons pu le voir à travers ce test, le Grado GS1000 est un casque qui est resté figé dans le temps, très peu confortable (pour moi) mais offrant une qualité d’écoute assez jouissive. Alors pour qui s’adresse-il ? Personnellement, même si je prends toujours du plaisir à l’écouter, son aspect rustique et le fait qu’il n’arrive pas à se faire oublier est dommageable. 

Je pense également que le public cible de ce type de casque va tendre à diminuer. En effet, aujourd’hui, avec l’avènement du télétravail on pourrait penser le contraire et se dire qu’il serait possible et agréable de travailler avec ce type de modèle mais ce n’est pas le cas : impossible de taper au clavier sans gêner l’écoute et le câble est invivable. J’ai l’impression que Grado s’adapte à cela puisqu’ils ont sorti il y a quelques années un casque audio sans fil le GW100 (retravaillé en 2021 avec la V2) mais nous aimerions également un peu de confort sur les modèles haut de gamme.

Le Grado GS 1000 est un casque haute fidélité sorti il y a plus d’une dizaine d'années et réédité à plusieurs reprises (GS1000 puis GS1000i et GS1000e aujourd’hui). Initialement, il s’agissait du 2ème casque le plus haut de gamme de la marque après le PS1000 qui arborait une finition métallique. A sa sortie, Le GS1000 faisait clairement partie des 3 ou 4 meilleurs casques du marché en matière de qualité musicale. La marque Grado Grado est une entreprise américaine familiale basée à Brooklyn. Lancée en 1953, elle est depuis toujours spécialisée dans la fabrication de casques et de cellules phono pour platine vinyle.Tous ces produits sont faits à la main et assemblés dans leur usine aux Etats Unis, c’est assez rare pour le signaler. https://www.youtube.com/watch?v=7M952GTmies&ab_channel=MashableBrandX Finition et design J’ai toujours été un grand fan de Grado, posséder un des modèles haut de gamme de la marque a longtemps été un rêve pour moi, j’ai d'ailleurs en premier lieu acheté le modèle SR80 plus accessible (retrouver le test du Grado SR80 ici) avant de le remplacer par son grand frère le GS1000.  Les transducteurs du modèle Grado GS1000 affichent une belle coque en bois Au niveau design, les casques n’ont pas évolué d’un iota, depuis leur lancement. On peut le caractériser de rustique ou d’indémodable, c’est comme on préfère. Dans tous les cas, nous sommes clairement à contre-courant de ce qu’il se fait actuellement dans cette gamme de prix avec des modèles très luxueux que l’on peut retrouver chez Focal, Audio Technica ou encore Sennheiser. Chez Grado, tous les casques sont fait de la même manière : deux transducteurs attachés avec 2 tiges métaliques à un arceau en cuir, des cables noirs bien épais et un jack 6,5mm, rien de plus. Les seuls éléments visuels qui vont changer sont les matériaux des transducteurs (plastique pour l’entrée de gamme, bois pour le haut de gamme) et la taille des mousses. Pour le GS1000, nous sommes en présence des plus gros modèles de mousses (G Cushiom) mais la matière reste la même du SR60 au PS1000. Le design ne plaira pas à tout le monde, il peut même clairement rebuter, mais l’objet en lui même est très rétro et dégage quelque chose de particulier, un petit peu comme une voiture ancienne de style 🙂 Confort Comme nous l’avons vu précédemment, le design est sobre et rustique et son confort suit cette tendance, à savoir qu’il est très spartiate ! C’est clairement le point faible des casques de la marque ! Pour moi, les casques audio se sont véritablement démocratisés ces dernières années, les gens qui auparavant ne l'envisageaient même pas dépensent des centaines d’euros pour s’équiper. Tout le monde ou presque dans le métro possède un casque audio sans fil (désolé je plaide coupable avec mon Bose QC35). On est d’accord, les casques Grado ne sont pas des casques nomades, mais nous sommes en droit d’être un minimum exigeant sur ce point même à son domicile. En effet, le GS1000 se fait rarement…

Le plaisir d'écoute, un point c'est tout !

Finition et design - 7.5
Confort - 4
Qualité d'écoute - 9

6.8

Si vous êtes à la recherche d’un casque dynamique qui va vous mettre le sourir à chacune de vos écoutes, foncez, vous allez adorer. Toutefois, attention à son confort, testez-le avant d’investir.

User Rating: No Ratings Yet !
7

23

Pierre a créé Jack 3.5mm et y contribue dès qu'il peut en faisant des tests de matériel. A côté de ça, il est chargé de référencement web pour un site e-commerce.

Leave a Comment

Your email address will not be published.