background img

Test Triangle Elara LN01A : des enceintes HIFI à tout faire ?

5342

Je me tâtais depuis un moment à changer mon installation de son dans mon bureau. La vieille formule de l’ampli hifi + enceintes + platine, etc, c’est bien mais c’est pas super pratique sur de nombreux points. La place déjà, et le poids aussi. Et puis bon, mon ampli des années 90 n’avait pas de bluetooth, ce qui, malgré tout ce qu’on peut en dire, est bigrement pratique de nos jours. Petit retour après 1 an d’utilisation quotidienne.

La solution : des enceintes fixes, bluetooth avec ampli intégré

En me penchant sur ce qui se faisait aujourd’hui, j’ai été rapidement attiré par les Triangle Elara LN01A. Sur le papier, on a des enceintes bibliothèque, pas lourde et pas moche non plus (enfin, discrètes ce qui est pas toujours le cas). Affichées entre 400€ et 450€, ça reste un budget, pour de petites enceintes (toujours sur le papier). Commandées sur la boutique en ligne Triangle sans aucun souci, l’envoi est rapide et blindé.

Là on est plus sur le papier, je les ai. Première impression : elles sont relativement lourdes par rapport à leur taille (quasiment 5kg chacune pour des enceintes de 16,5 x 22,5 x 29,1 cm) et ça donne une impression de qualité (sur la structure au moins, qui doit pas être en MDF).

La grille frontale est fixée magnétiquement : ça doit être habituel de nos jours, mais sur mes vieilles pionners, c’était des clips, beaucoup moins esthétiques quand on enlève la grille.

Branchement simple :

  • câble d’alim : normal, c’est pas magique non plus
  • branchement de l’enceinte gauche à la droite (qui contient l’ampli)
  • dans mon cas, branchement phono avec prise de terre (GND)

Donc 4 fils en tout, contre 9 sur mon install précédente. Mon bureau est quand même bien moins encombré, et je suis passé d’une bonne vingtaine de kilos matériel à moins de 10. C’est pas que je les brasse tous les jours, mais bon 🙂

Caractéristiques techniques :

  • Composition des enceintes (HP) : Tweeter 25 mm / Grave 13 cm
  • Sensibilité : 89 dB/W/m
  • Puissance admissible : 2×50 W
  • Plage de fréquence : 56Hz – 22KHz
  • Impédance nominale (min/max) : 4,5 / 8 Ω
  • Connectiques : RCA, AUX, Optique, Phono, Bluetooth 4.0 A2DP aptX
  • Poids : 9,5kg
  • Prix : entre 350€ et 450€ selon les promos en cours

Esthétique : discret mais efficace

Perso, comme vous pouvez le voir, je les ai prise en blanche, mais elles existent en 8 coloris. La finition est propre sous toutes les coutures. Franchement rien à redire là dessus. On pourrait se dire que c’est normal quand on met 400€ dans ce genre de produit, mais l’expérience montre que ce n’est pas forcément le cas, et surtout qu’on est pas sur un produit haut de gamme non plus. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi propre pour le prix.

L’autre côté intéressant : elles sont assez petite et peuvent facilement se loger sur un bureau ou un meuble TV.

Robustesse : de bonne facture

Depuis un an, je n’ai pas forcément été tendre avec, et force est de constater que la finition reste clean sous toutes les coutures et surtout, elle semble résistante. J’imagine que pour quelqu’un de soigneux, et surtout dans la mesure où ce sont des enceintes fixes, elles peuvent tenir un bon moment.

Utilisation : plein de connectiques, le bluetooth en plus

Bon, je vais commencer par le bluetooth, c’est ce qui m’intéressait le plus. Pourquoi je voulais du bluetooth ? Juste pour le côté pratique, pouvoir bosser et changer de musique ou de source très rapidement.

Ça a un coût, il ne faut pas l’oublier, surtout dans la hifi. Le bluetooth compresse le flux, quoiqu’il arrive. Ces enceintes utilisent AD2P avec le codec aptX. Sur le papier, c’est un des plus intéressant actuellement, mais ça impose quand même une compression à 350k/s au max.

C’est pratique mais si je veux de la hifi, je me mets pas en bluetooth : il y a d’autres entrées pour ça.

Dernier point : elles sont fournies avec une petite télécommande. S’il y a un point à améliorer, c’est peut être ça : la télécommande fait cheap, est pas ultra pratique et vraiment, faut être assez prêt et bien dans l’axe pour qu’elle fonctionne. Deuxième petit hic : si vous mettez la grille, l’indicateur de connexion bluetooth (sur la façade, derrière la grille) n’est vraiment pas super visible (à 3 mètres, on ne le voit plus du tout sauf dans le noir).

Qualité audio : neutre et polyvalente

À la base, je comptais juste avoir de bonnes enceintes pour écouter de la musique en travaillant. Je me suis vite rendu compte qu’elles peuvent faire bien plus que ça.

Première chose à noter : le son est super neutre. Les enceintes recrachent ce qu’on leur donne de façon propre et sans fioriture. Ça peut gêner, si vous venez du monde de Bose où tout est très (trop) retravaillé. Associé à l’entrée bluetooth, sur laquelle on aura tendance à mettre un Spotify ou similaire, on a vite (comme c’est souvent le cas en hifi) de gros écarts sur le rendu. Un mix / master de merde ressort pas bien et à l’inverse, une production soignée, c’est un pur bonheur. Si vous voulez un exemple de ce genre d’écart, je me suis mis un vieux NOFX (Linoleum – Punk in drublic, 1994) et j’ai clairement l’impression d’écouter une stéréo des années 90, et ensuite je suis passé sur un Roy Hargrove (RIP), Strasbourg – Saint-Denis. Y’a pas photo : les instruments sont bien spatialisés, les basses sont ultra présentes mais très définies, les cuivres clairs, l’ensemble est très équilibré, ça bave pas.

On devine vite fait l’indicateur bluetooth…

Deuxième chose : la puissance. On est clairement au dessus de ce dont j’ai besoin : je les ai jamais poussé très haut très longtemps, elles en ont sous le pied, c’est bluffant par rapport à leur taille. D’autant que pour les avoir poussé quelques fois rapidement, le rendu reste très similaire à bas volume ou haut volume. Les basses restent propres et ne s’épuisent pas à mesure qu’on monte le potard. On peut ajuster les aigus / basses, j’ai simplement enlevé un peu d’aigus, qui sont un peu trop clairs à mon goût.

Dernière chose : la polyvalence. Après la musique, je les ai testé en les branchant en sortie de ma TV (LG OLED 65CX) et je me suis remis Interstellar. N’ayant jamais été un fan de système surround et préférant une bonne stéréo, elle fait bien le boulot pour une soirée cinéma.

En fait, c’est simple, on lui file une bonne source sonore en entrée, elle la rend bien avec pas mal de réserve de volume.

Au final, je suis pas déçu de mon achat. Elle convient bien à mon utilisation d’enceintes de bureau, sur lesquelles il m’arrive de pousser un peu le volume. Pour le prix, le son est vraiment top, avec peu de distorsion, et on a un produit de qualité. Le bluetooth est une épée à double tranchant : on peut diffuser depuis pas mal de sources, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Au mieux, vous aurez toujours du son compressé.

Je me tâtais depuis un moment à changer mon installation de son dans mon bureau. La vieille formule de l'ampli hifi + enceintes + platine, etc, c'est bien mais c'est pas super pratique sur de nombreux points. La place déjà, et le poids aussi. Et puis bon, mon ampli des années 90 n'avait pas de bluetooth, ce qui, malgré tout ce qu'on peut en dire, est bigrement pratique de nos jours. Petit retour après 1 an d'utilisation quotidienne. La solution : des enceintes fixes, bluetooth avec ampli intégré En me penchant sur ce qui se faisait aujourd'hui, j'ai été rapidement attiré par les Triangle Elara LN01A. Sur le papier, on a des enceintes bibliothèque, pas lourde et pas moche non plus (enfin, discrètes ce qui est pas toujours le cas). Affichées entre 400€ et 450€, ça reste un budget, pour de petites enceintes (toujours sur le papier). Commandées sur la boutique en ligne Triangle sans aucun souci, l'envoi est rapide et blindé. Là on est plus sur le papier, je les ai. Première impression : elles sont relativement lourdes par rapport à leur taille (quasiment 5kg chacune pour des enceintes de 16,5 x 22,5 x 29,1 cm) et ça donne une impression de qualité (sur la structure au moins, qui doit pas être en MDF). La grille frontale est fixée magnétiquement : ça doit être habituel de nos jours, mais sur mes vieilles pionners, c'était des clips, beaucoup moins esthétiques quand on enlève la grille. Branchement simple : câble d'alim : normal, c'est pas magique non plus branchement de l'enceinte gauche à la droite (qui contient l'ampli) dans mon cas, branchement phono avec prise de terre (GND) Donc 4 fils en tout, contre 9 sur mon install précédente. Mon bureau est quand même bien moins encombré, et je suis passé d'une bonne vingtaine de kilos matériel à moins de 10. C'est pas que je les brasse tous les jours, mais bon 🙂 Caractéristiques techniques : Composition des enceintes (HP) : Tweeter 25 mm / Grave 13 cm Sensibilité : 89 dB/W/m Puissance admissible : 2x50 W Plage de fréquence : 56Hz - 22KHz Impédance nominale (min/max) : 4,5 / 8 Ω Connectiques : RCA, AUX, Optique, Phono, Bluetooth 4.0 A2DP aptX Poids : 9,5kg Prix : entre 350€ et 450€ selon les promos en cours Esthétique : discret mais efficace Perso, comme vous pouvez le voir, je les ai prise en blanche, mais elles existent en 8 coloris. La finition est propre sous toutes les coutures. Franchement rien à redire là dessus. On pourrait se dire que c'est normal quand on met 400€ dans ce genre de produit, mais l'expérience montre que ce n'est pas forcément le cas, et surtout qu'on est pas sur un produit haut de gamme non plus. Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi propre pour le prix. L'autre côté intéressant : elles sont assez petite et peuvent facilement se loger sur un bureau ou un meuble TV. Robustesse : de bonne facture Depuis un…

Compactes et puissantes

Esthétique - 8.5
Robustesse - 9
Qualité audio - 8

8.5

Si vous voulez un set de qualité pour un espace de moins de 40m2, sans rogner sur la qualité du son et avoir pas mal de connectiques, c'est pour vous.

User Rating: No Ratings Yet !
9

68

Enguerran a aidé Pierre à lancer Jack 3.5mm et y contribue régulièrement, en publiant des chroniques d'albums, du test de matos et gère toute la machinerie du site. A côté de ça, il est designer et développeur web indépendant.

Leave a Comment

Your email address will not be published.